Comment consommer la Maca ?


La Maca possède la même valeur nutritionnelle que les céréales. C’est ce qui fait d’elle un excellent supplément alimentaire. Il est toutefois préconisé de faire attention au dosage. Jusqu’à ce jour, les péruviens ingèrent 500 g environ de Maca par jour. Mais cette dose n’est pas tout-à-fait recommandée même si aucune étude scientifique n’a fourni des informations explicites sur les dangers liés à la surconsommation de la Maca. Il faut se rappeler que les Incas mangent cette racine depuis des siècles. Leurs organes y sont donc habitués, ce qui n’est pas le cas pour les peuples d’origine différente.

Une petite quantité est ainsi suffisante pour bénéficier des multiples vertus de cette racine. Alors, le mieux c’est de l’intégrer dans un régime alimentaire équilibré. De cette façon, vous bénéficierez de toutes ses vertus. Un à trois grammes de poudre de Maca par jour est largement suffisant.

En France et ailleurs, trouver de la Maca à l’état sauvage est impossible parce que l’exportation de cette plante est interdite. Les marchés andins sont les endroits à privilégier pour dénicher du tubercule frais. En dehors, on trouvera la Maca séchée déjà réduite en poudre. Elle a une saveur caramélisée. Pour une consommation régulière, vous pouvez saupoudrer vos aliments au quotidien, votre petit déjeuner par exemple pour optimiser votre vitalité physique et mentale dès le matin. Ce sera un bon moyen de démarrer la journée. Vous pouvez en mettre un peu dans un yaourt, un milkshake, un smoothie, un jus, une soupe ou de l’eau tout simplement. Dans une préparation sucrée, la Maca peut remplacer le sucre. Sinon, elle peut être cuite et mélangée avec de la farine pour faire des pains ou des pâtisseries de tout genre.

Petit tutoriel perso pour utiliser la maca

Les Péruviens broient le tubercule sec, rajoutent un peu d’eau tiède, parfois du lait et du sucre, et ils en font un porridge qu’ils consomment chaque jour.

On parle ici de dosage à la cuillère pris pendant de longues périodes. Pas 2 petites gélules par jour.

Et c’est là où j’ai personnellement constaté que de nombreuses personnes ont essayé la maca puis ont été déçu, ils ont abandonné parce qu’ils n’utilisaient pas les bons dosages.

Il faut donc acheter une poudre de qualité, qui provient du Pérou, qui a ce goût sympathique caramélisé.

Puis suivre des doses qui varient entre 1 à 2 cuillères à café par jour à 1 à 2 cuillères à soupe par jour.

Et surtout lui donner le temps d’agir, pendant plusieurs semaines. Avec ces plantes aliments, il faut vraiment leur laisser le temps d’agir. Et à ces doses-là, je suis d’accord avec vous, ça peut revenir un peu cher.

Mais soit on utilise des plantes traditionnelles qui viennent d’un autre pays et on les utilise bien par rapport à la tradition, soit on ne les utilise pas du tout, on utilise des plantes de chez nous, ce qui est très bien aussi.

L’un ou l’autre, il faut choisir, mais si vous adoptez un modèle entre les deux, ça ne veut plus rien dire. Pour les préparations, personnellement j’adore mélanger une cuillère de poudre avec une demi cuillère à café de cacao en poudre, un peu de lait d’amande, j’en fait une pâte que je trouve absolument délicieuse.

Ça c’est ma version du porridge !

 

Comment faire une cure de Maca ?

Si vous souffrez d’un des problèmes abordés précédemment (grande fatigue, stérilité, baisse de libido, …), et que vous souhaitez suivre une cure de Maca, vous devriez prendre le gingembre péruvien sous forme de gélules pendant une durée de trois mois environ. L’automne et le printemps se révèlent être les meilleures saisons pour débuter.

Afin de laisser la poudre de Maca faire ses effets, il est conseillé de faire des pauses tous les quatre semaines avant de reprendre la cure. De préférence, la durée du repos devrait être approximative à celle du traitement. Concrètement, après une cure de trois semaines par exemple, vous arrêtez la consommation de la Maca pendant deux ou trois semaines.

Quant à la posologie, il est difficile de donner une valeur exacte puisque celle-ci varie en fonction des praticiens (naturopathe, herboriste, …). Dans la plupart des cas, une dose de 500 mg à 1 g par jour est conseillée au début du traitement. C’est l’équivalent de deux à trois comprimés d’extrait concentré. Vous pouvez augmenter peu à peu le dosage jusqu’à 1,5 g par jour. Pour votre bien, vous ne devrez pas dépasser le seuil de 2,5 g par jour soit cinq gélules. Le matin et le début d’après-midi sont les moments idéaux pour la prise des pastilles.

La Maca a-t-elle des effets indésirables ?

La réponse est oui et non. La Maca n’affiche pas des effets secondaires apparents tant que l’on n’abuse pas dans sa consommation. Généralement,  tout le monde peut en manger. Il existe quand même quelques contre-indications qui ne sont pas formelles pour être franc. Alors, la vigilance doit être toujours de mise.

Pour les individus allergiques aux plantes crucifères, les personnes souffrant d’hypertension ou suivant un traitement médical par exemple, la consommation de la Maca ne serait pas très convenable. L’ingestion de la poudre de ce tubercule durant la grossesse et l’allaitement évoque également le doute. La science moderne n’a rien dit de concret à ce sujet. Il y a des femmes enceintes qui prennent de la Maca en poudre du fait de son apport considérable en fer. Par ailleurs, certains encouragent son ingestion durant l’allaitement. On affirme que l’ingestion du tubercule améliore la qualité du lait maternel. Si vous êtes dans ces situations et que vous hésitez, la meilleure chose à faire est de consulter votre médecin traitant avant de prendre une décision.

En ce qui concerne les enfants pré-pubères, ils peuvent manger de la Maca sans problème. Contrairement aux adolescents, ces derniers pourront rencontrer quelques soucis. Afin d’éviter cela, il est conseillé de débuter la prise avec une posologie réduite, puis d’augmenter progressivement.

Bien conserver sa Maca

Pour que votre Maca garde toutes ses qualités, il est préconisé de la préserver à l’abri  de la lumière. Privilégier un endroit à la fois sec et frais. Pour la Maca sous forme de gélules, n’oubliez surtout pas de vérifier la date limite de consommation.